A propos de moi


Les débuts

Originaire de Concarneau et de Nevez par mes parents, j’ai grandi en Afrique jusqu’à l’âge de 6 ans. De retour en France, j’ai étudié l’anglais jusqu’à la Fac, avec toutefois une prédominance pour les disciplines artistiques et informatiques. Passionné par le jeu vidéo et l’image de synthèse, j’avais pour projet de faire de la création numérique mon travail, et pourquoi pas, de me faire une place au cinéma ou dans le jeu vidéo… Le destin m’en aura donné l’occasion. Après quelques errements autour de la trentaine, j’ai posé mes valises à Nevez, ma Terre d’origine où je travaille dans les services informatiques (créations graphiques, dépannage, conseil). Et je suis actuellement à la recherche d’un emploi.

Overgame sur Wikipedia

Le parcours

Sitôt après l’armée et muni d’un certificat de stage sur Autocad et 3D Studio, je fus embauché comme journaliste dans une revue spécialisée jeux vidéo, en raison de mes compétences en 3D ; de pouvoir expliquer cette technologie alors naissante dans l’industrie du jeu. Tout au long de dix années, j’ai effectué des déplacements dans le monde entier, remplis des milliers de pages, et rencontré des gens passionnants. J’ai également dû évoluer et m’adapter, passant de la presse papier au rythme lent et décalé pour apprendre le web et ses publications en direct et permanentes… C’était génial ! Peu après le 11 septembre (…) le rêve s’est terminé et je me suis lancé dans de nouveaux défis.

Curriculum Vitae

Et à part ça ?

Contrairement à beaucoup de gens, je ne vais pas raconter ici que j’aime cuisiner, voyager et aller au cinéma… Non, quand je ne travaille pas, mes occupations ont toujours un rapport avec ce que je peux en retirer. Il m’arrive ainsi bien souvent d’éplucher tous les messages d’un forum, de regarder des vidéos de « tutos », ou encore d’approfondir mes connaissances historiques. Telle une boite noire, j’enregistre ce que voient mes yeux, avec sans doute le but que ça me donne des idées ou que je puisse échanger avec les autres sans trop me tromper. Mais sinon, comme tout le monde, j’aime le cinéma (sans fond vert donc (excepté pour la forêt d’émeraude)), la musique surtout années 80, la malbouffe et le bon vin.

Ma page Senscritique

Mon portfolio


Copyright (c) 2017 Ivan Dubessy All Rights Reserved | Illustration provided by Freepik